Besoin d'un conseil ?
Appelez Catherine
02 38 34 20 97


Les campanules, des vivaces adaptées aux massifs comme aux murets

Vaste tribu que celle des campanules ! Avec près de 400 espèces, la campanule (Campanula sp.) bat des records de pluralité. Car il en existe pour toutes les situations au jardin, les naines idéales pour les rocailles, les plus grandes, au port altier, pour les bordures et massifs...Toutes ont pour points communs d'être très rustiques, originaires qu'elles sont de l'hémisphère nord, et de porter des fleurs en forme de clochettes, le plus souvent violettes, mais aussi blanches ou roses. D'ailleurs « campanula » signifie en latin « petite cloche » ! Lorsque cette fleur fane, elle produit une capsule qui libère de nombreuses graines. Se ressemant facilement et facile à vivre, cette vivace de la famille des Campalunacées trouvera forcément sa place dans un jardin, quel qu'il soit !

La campanule, une vivace d'apparence fragile mais charmante

Reconnaissables entre toutes avec leurs fleurs en clochettes, solitaires, en épis, en corymbes ou en grappes, les campanules sont des vivaces qui ne manquent pas de charme. D'apparence fragile mais ô combien faciles à vivre, elles bénéficient de port rampant et couvrant, érigé et dressé, ou retombant suivant les variétés. Une particularité qui permet de les planter tout autant en massifs ou bordures, qu'en rocailles ou murets, ou même en pot ou en jardinière.

Les fleurs des campanules éclosent au printemps ou en été suivant les variétés, le plus souvent à partir de mai et jusqu'en septembre-octobre. Cette floraison, particulièrement durable et très abondante, est majoritairement nuancée de bleu-violet mais se décline aussi en blanc ou, plus rarement, en rose. De part leur courbure vers le sol, ces fleurs affichent une forme d'humilité qui convient bien à leur simplicité.

Chaque fleur de campanule est suivie d'une capsule remplie de graines qui s'en vont perpétuer la variété, permettant ainsi au pied-mère de se multiplier.

Quant au feuillage vert des campanules, il peut être persistant, semi-persistant ou caduc suivant les variétés.

Les campanules, des fleurs idéales pour les jardiniers débutants

Adaptées au soleil comme à la mi-ombre, rustiques jusqu'à – 20 °C, peu exigeantes sur la nature du sol, les campanules sont des vivaces idéales pour tous les jardins. Si on ajoute le fait qu'elles soient dénuées d'entretien (à part la suppression des fleurs fanées), les campanules se veulent des vivaces rêvées. La campanule n'a pas besoin d'arrosage sauf en cas de sécheresse et les semaines qui suivent la plantation.

Il suffit de les planter idéalement en automne, mais aussi au printemps, dans un sol dans un sol bien drainé. Les campanules redoutent en effet les excès d'eau. Les variétés au port dressé comme Campanula persicifolia, Campanula lactiflora, campanula pyramidalis ou campanula trachelium, affectionnent les sols riches, frais et légers. Tandis que les campanules au port rampant telles la campanule des murailles (Campanula portenschlagiana), la Campanule des Carpates (Campanula carpatica) ou Campanula garganica préfèrent les sols secs des murets, talus et rocailles.

Les campanules se cultivent aussi en pot. La variété la plus adaptée est Campanula porscharskyna, au port plus compact que les autres.

Une variété de campanule adaptée à chaque besoin

Riche de ses multiples variétés, la campanule peut entrer dans de multiples scènes végétales.

Les campanules moyennes à grandes pour les massifs

Dotées de tiges fines, ces campanules bénéficient d'une silhouette fine et élancée. Elles peuvent atteindre 1,50 m de hauteur.

  • Campanula glomerata : elle fleurit en juin et juillet en bouquets ronds et serrés. Elle atteint 60 cm de haut. Elle préfère les sols calcaires et riches. À planter en compagnie des digitales ou des onagres.
  • Campanula lactiflora : elle est idéale en solitaire de par sa grande taille jusqu'à 1,50 m. Elle fleurit de juin à août, elle préfère les coins semi-ombragés et les sols riches et frais. Magnifique avec des lupins ou des alliums !
  • Campanumla latifolia : elle atteint 1 m de haut et produit des fleurs campanulées, en juin-juillet. Elle préfère les sols lourds et les situations ombragées
  • Campanula persicifolia : cette campanule à fleur de pêcher fleurit en juillet-août, en grappes lâches. Elle atteint 60 à 80 cm et se plaît dans les zones au soleil changeant, en association avec les ancolies ou les mufliers.
  • Campanula trachelium : elle se contente de sols ordinaires et produit de longues grappes. Elle sera magnifique associée à des fougères ou des brunneras.
  • Campanula pyramidalis : elle avoisine les 2 m de hauteur et sa floraison est spectaculaire, au moins la première année.
  • Campanula takesimana ‘Elisabeth’ est une des rares campanules en fleurir en grosses clochettes rose framboise. Elle atteint 50 à 60 cm de hauteur.

Les campanules naines pour les rocailles et murets

Elles animent les rocailles, talus et murets par leur floraison colorée, aux côtés des saxifrages, phlox et joubarbes.

  • Campanula carpatica : la campanule des Carpates aime les sols frais et calcaires des rocailles. Il lui faut le plein soleil pour donner la pleine mesure à sa floraison bleue ou blanche.
  • Campanula garganica : elle forme des tapis de fleurs en étoile de couleur lilas éclosent en juin et juillet. Elle aime les sols sableux et calcaires
  • Campanula portenschlagiana : c'est la campanule des murs qui forme des buissons denses de fleurs de mai-juin. De par ses stolons, elle s'insinue partout entre les fissures des murailles.

 

Les campanules pour les pots et jardinières

Campanula porscharskyana est la variété la plus adaptée à une plantation en pot. C'est une petite campanule de 10 à 15 cm de hauteur, au port tapissant et aux fleurs lilas clair. Elle est très prolifique et se propage par stolons.


Respect de l'environnement
Produits en stock
Expédition rapide 24/48h
Satisfait ou remboursé 14jr
Paiement sécurisé
Facilité de paiement 2x sans frais