L'astilbe, la vivace à la floraison plumeuse

Les jardins regorgent de trésors botaniques, mais peu sont aussi gracieux et délicats que l'astilbe. Cette plante vivace, originaire d'Asie et d'Amérique du Nord, séduit les amateurs de jardinage du monde entier par sa splendeur florale et sa facilité d'entretien. Plongeons dans l'univers raffiné de l'astilbe, une véritable étoile parmi les vivaces.

Lire la suite...

Il y a 8 produits.
Affichage 1-8 de 8 article(s)

Vaporeuse, aérienne, légère, plumeuse... Les adjectifs ne manquent pas pour désigner la floraison de cette vivace herbacée rhizomateuse. L'astilbe, membre de la famille des Saxifragacées au même titre que les heuchères, est originaire des zones humides d'Asie du Sud-est et d'Amérique du Nord. Elle a gardé de ses origines sa propension à s'épanouir dans les lieux humides dans une exposition à l'ombre ou à mi-ombre, qu'elle éclairera de ses fleurs colorées en rose, rouge ou blanc. Quant à son feuillage dentelé, il est du plus bel effet. Bref, l'astilbe est une vivace à (re)découvrir, d'autant qu'elle bénéficie d'une belle longévité.

La floraison en panaches colorés des astilbes

Élégance et légèreté. Tels sont les deux termes que l'on pourrait facilement accoler à la floraison de l'astilbe, une vivace rhizomateuse revenue en grâce depuis quelques années. En effet, de juin à août suivant les variétés, l'astilbe offre une floraison généreuse en panaches. Ses fleurs prennent la forme de panicules plumeuses, de 20 à 50 cm de hauteur, constituées d'une multitude de minuscules fleurs.

Ces plumets, qui rappellent l'aspect vaporeux des plumes d'autruche, éclosent en différentes nuances de rose, de blanc ou de rouge. Dès que les températures baissent, les épis de ces plantes sèchent dans des tonalités de brun et restent très ornementaux en hiver.

Ces panaches aux couleurs vives contrastent avec un feuillage caduc, très découpé et dentelé, la plupart du temps vert moyen à foncé ou bronze. Certaines astilbes se démarquent par leur feuillage : l'étonnante nouvelle variété ‘Chocolate Shogun’ offre des feuilles chocolat presque noires et une délicate fleur rose. Le feuillage disparaît en hiver mais la souche renaît au printemps.

Dotées de touffes au port buissonnant, les astilbes atteignent une hauteur de 20 à 1,50 m suivant les variétés.

Les meilleures variétés d'astilbes à découvrir

Depuis quelques années, la gamme des astilbes s'est enrichie de nombreux hybrides qui permettent de multiplier les formes et les couleurs :

  • L'astilbe chinensis : Cette espèce, originaire de Chine, présente des panicules plus fines et plus élancées que l'Astilbe japonica. Elle est également connue pour sa floraison tardive, ce qui prolonge la période de coloration dans le jardin. Les variétés d'Astilbe chinensis offrent souvent des nuances de rose, de pourpre et de rouge. Cette plante a une meilleure résistance que ses congénères aux sols plus secs, elles peuvent se plaire en terre ordinaire. Elle fleurit en juillet-août. ‘Pumila’, une variété naine couvre-sol, fleurit en rose violacé, ‘Purpurlanze’ offre des cierges pourprés de 1,20 m et ‘Vision in Pink’ se caractérise par une floraison d'un rose intense et un feuillage vert bleuté.
  • L'astilbe arendsii propose de nombreux cultivars aux couleurs variées : le très répandu ‘Fanal’ offre des fleurs rouge sang, ‘Brautschleier’ des fleurs blanc pur et ‘Bressingham Beauty’ des panicules rose saumoné. Cette astilbe est issu d'un croisement entre différentes espèces, l'Astilbe arendsii est réputé pour sa robustesse et sa variété de couleurs. Il offre une large gamme de teintes, y compris le blanc, le rose, le violet et le rouge. Cette espèce est souvent choisie pour sa capacité à s'adapter à différents types de sols et d'expositions.
  • L'astilbe japonica (Astilbe du Japon) a également développé de nombreux cultivars comme ‘Deutschland’ aux généreuses panicules blanches. Originaire du Japon, cette espèce est l'une des plus populaires dans le monde de l'horticulture. Elle se distingue par ses panicules de fleurs plumeuses, qui peuvent arborer des teintes allant du blanc pur au rose et au rouge. L'Astilbe japonica est appréciée pour sa résistance à l'ombre partielle et sa capacité à prospérer dans des sols bien drainés.
  • L'astilbe simplicifolia aux fleurs plus simples est merveilleusement représentée par la belle ‘Sprite’ aux fleurs rose pâle. Originaire du Japon, cette espèce est l'une des plus populaires dans le monde de l'horticulture. Elle se distingue par ses panicules de fleurs plumeuses, qui peuvent arborer des teintes allant du blanc pur au rose et au rouge.

Les atouts d'une vivace de sous-bois

Le fait de se complaire dans les zones ombragées au sol humide est déjà le principal atout de l'astilbe. Car rares sont les plantes vivaces qui apportent autant de vie dans des zones souvent sombres, de par leur floraison fastueuse et très colorée.

Pour autant, les avantages à planter des astilbes ne se limitent pas à cette caractéristique. Car l'astilbe est également rustique jusqu'à au moins – 20 °C, ce qui permet de la planter partout sur le territoire, excepté peut-être sur le pourtour méditerranéen où les conditions climatiques ne lui conviennent guère.

L'astilbe est également une vivace qui bénéficie d'une belle longévité, une fois installée. Même si elle est parfois lente à trouver ses marques. Sa croissance est donc lente les 2 à 3 ans qui suivent sa plantation, mais ensuite, elle rattrape vite son retard.

Enfin, cette vivace commence à fleurir en juin, un mois souvent creux en floraison.

Où, quand et comment planter l'astilbe?

L'astilbe se plante soit à l'automne, après les fortes chaleurs, soit au printemps, lorsque les risques de gelées sont écartés.

Cette vivace rhizomateuse se plante dans un sol riche voire enrichi en matières organiques, parfaitement drainé, humide en été et qui reste frais en hiver. En effet, les excès d'eau en hiver ne lui conviennent pas. Les sols lourds et argileux, neutres à acides, sont parfaits pour elle.

C'est pourquoi, elle apprécie tout particulièrement les zones de sous-bois, en zone humide tels les berges humides d'une rivière, d'un ruisseau ou d'une mare, les zones marécageuses...Elles y seront plantées en groupes pour renforcer l'aspect foisonnant, en compagnie d'anémones du Japon, d'iris, d'Aruncus... ou de vivaces au feuillage remarquable comme les Cimicifuga, les Hostas ou les Heuchères.

Évitez le plein soleil brûlant aux heures les plus chaudes de la journée. Il est donc préférable de planter l'astilbe à mi-ombre, par exemple sous les frondaisons de grands arbres.

L'astilbe peut se cultiver en grand pot, gardé à l'ombre, et rempli d'un substrat composé de terreau, de terre et de compost qui devra rester continuellement humide.

Quel entretien offrir à l'astilbe?

Facile à vivre, l'astilbe l'est si elle a suffisamment les pieds dans un sol humide. Donc la priorité pour son plein développement, c'est de l'arroser si le sol est trop sec. En plein été, il sera donc obligatoire d'apporter quotidiennement de l'eau. Les astilbes ont besoin d'un arrosage régulier pour maintenir le sol constamment humide. Cependant, elles ne tolèrent pas bien les sols gorgés d'eau. Arrosez suffisamment pour maintenir le sol humide, mais pas détrempé. 

Un bon paillage permet aussi de conserver un certain degré d'humidité. Seules les astilbes chinensis se montrent un peu plus résistantes à la sécheresse, même si elles doivent être arrosées.

Les astilbes sont également des vivaces gourmandes : Fertilisez vos astilbes au début du printemps avec un engrais équilibré. Cela aidera à encourager une croissance saine et une floraison abondante. Évitez les engrais riches en azote, car cela peut favoriser la croissance des feuilles au détriment des fleurs.

En pleine saison de floraison, la suppression des fleurs fanées stimule la montée de nouvelles panicules et le développement du feuillage. En fin de saison, n'hésitez pas à laisser quelques épis qui seront du plus bel effet en hiver. Sinon à l'automne, vous pouvez tailler les feuilles fanées pour maintenir un aspect soigné.

Tous les 3 à 4 ans, envisagez de diviser vos astilbes. Cela permet de rajeunir la plante, de prévenir la surpopulation et d'encourager une croissance vigoureuse. La division peut se faire au début du printemps ou à l'automne.