Elaeagnus ebbingei

  • Un incontournable de nos jardins !!!
  • Facile à cultiver, arbuste rustique et persistant
  • Floraison parfumée durant tout l'automne
  • Beau feuillage présent tout au long de l'année avec un revers gris-argenté.
  • Tolère les tailles sévères et répétées.
Choisir la taille de la plante
Épuisé
12,50 €
En stock
17,90 €
En stock
52,00 €
Référence Elaeagnus ebbingei
17,90 € TTC
Quantité
Frais de Port à partir de 7,90€ Plus d'infos...
Départ pépinière sous 48-72h
Paiement sécurisé
Experts des plantes à votre écoute

Présentation

Elaeagnus ebbingei - Chalef de ebbing
Arbuste

Famille : Elaeagnaceae.
Synonyme : Eleagnus ebbingei
Noms français : Chalef de ebbing.

Obtenu aux Pays-Bas en 1928 après un croisement entre un elaeagnus pungens et un elaeagnus macrophylla, l'Elaeagnus ebbingei est un grand arbuste persistant à la végétation buissonnante, érigée, touffue et ramifiée avec des rameaux légèrement épineux. Ses jeunes pousses argentées donnent ensuite des grandes feuilles (entre 6 et 10 cm de long) lancéolées et coriaces d'un vert-foncé luisant avec un revers gris-argenté.

Entre septembre et octobre, ses petites fleurs en forme de clochettes et à 4 pétales sont de couleur blanc-crème. De plus, son abondante floraison diffuse un puissant parfum suave ressemblant quelque peu à celui du jasmin. Suite à sa floraison, apparaissent des baies oblongs (1 à 3 cm de long), charnues et comestibles (surtout en confitures) devenant orangées à maturité (en mai). Rustique et accommodant, le Chalef de ebbing se contente d'un sol ordinaire (même pauvre) et bien drainé en exposition ensoleillée ou mi-ombragée.

Points forts de l'Elaeagnus ebbingei

  • Plante mellifère.
  • Une croissance rapide.
  • Résistant à la sécheresse.

Conditions de culture

  • Exposition : soleil ou mi-ombre.
  • Rusticité : -18 °C.
  • Type de sol : ordinaire et bien drainé.
  • Utilisation : massif, grand pot, bord de mer, haie libre ou taillée, alignement, isolé, brise-vent.
  • Taille : hauteur : 2 à 3,50 m, largeur : 1,50 à 2 m.
  • Floraison : entre septembre et novembre.
  • Fertilisation : apport possible de compost en début de printemps ou en automne.
  • Arrosage : à surveiller lors du premier été suivant sa plantation.
  • Maladies et ravageurs :

Plantation de l'Elaeagnus ebbingei

Période : Il est préférable de la planter de mi-août à novembre et de mars à juin.

Nombre de plantes/m² : 1 arbuste.

L'Elaeagnus ebbingei demandera un sol ordinaire et bien drainé avec une exposition à la mi-ombre ou soleil. 

  • Commencez par faire tremper votre Elaeagnus jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulle d'air.
  • Faites un trou bien plus large que le pot et légèrement plus profond.
  • Retirer ensuite la plante de son pot et démêler délicatement les racines.
  • Placer là en veillant à laisser le collet bien au-dessus du sol.
  • Reboucher le trou avec un mélange de votre terre et de compost.
  • Arroser copieusement.

Astuce de votre pépiniériste Le Châtel des vivaces

  • Ses racines sont pourvues de nodules capables de fixer l'azote donc inutile de lui en apporter.
  • Idéal en bord de mer, car il ne craint pas les sols chargés en sel et les embruns.
  • En haie, il est souvent associé au photinia qui est également à pousse rapide et qui garde comme l'Eleagnus ses feuilles tout au long de l'année.

À lire en complément

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.